Titre


Informations :

Date de sortie au cinéma : 23 Avril 2011
Date de sortie en DVD & Blu-ray : 14 Octobre 2011
Budget : 30 000 000€ (pour les deux films)
Durée : 135 min.
Producteur : Takahiro Sato (Death note, 20th Century Boys).
Réalisateur : Shinsuke Sato.
Scénariste : Yûsuke Watanabe (20th Century Boys).
Musique : Kenji Kawa.
Sortie en France : Le 1er février 2012 en DVD & Blu-ray.

L'histoire :

5 mois se sont écoulés depuis la fin de la mission Bouddha qui a ravagé le temple Ratei et qui a suscité la curiosité de tous les habitants du quartier. Katô n'étant plus de ce monde, Kurono et Taé ont décidé de veiller sur Ayumu et vivent désormais ensemble le temps que Kei obtienne les 100 points nécessaires à la résurrection de son meilleur ami. Mais les dernières missions ont attiré les suspicions de nombreuses personnes bien décidées à mettre un terme à tout cela et Gantz ne compte pas rester sans rien faire pour se protéger. L'ennemi n'est peut-être pas celui que l'on croyait...


Critique :

Après un premier film qui a cartonné au Japon mais qui a déçu de très nombreux fans du manga (moi y compris), il va sans dire que mes attentes envers ce deuxième opus étaient relativement basses. Et pourtant, je ne m'attendais pas à un tel massacre.

Quand on décide d'adapter une oeuvre tirée d'un manga ou d'un comics, il faut soit faire un véritable copié/collé (cf Watchmen) soit simplement prendre les bases et inventer une toute nouvelle histoire afin de ne pas ternir l'œuvre original pour les fans. Malheureusement pour nous, les scénaristes du film ont décidé de faire les deux et nous ont donc offert un deuxième film indigeste, mal réalisé et truffé de coquilles scénaristiques. Après un bref rappel des évènements du 1er opus, le film ouvre sur un flash-back, inutile et qui sera le premier d'une longue série. Non contents d'apporter que très peu d'informations intéressantes (qui seront de toute façon répétées dans d'autres scènes du film), ces flash-back apparaitront presque aléatoirement (cassant, au passage, le rythme) et ne captiveront absolument pas notre attention malgré tous leurs efforts pour entourer de mystère cette jeune idole et cette mini sphère.



Mais il y a pire, car ce n'est pas la seule chose qui tombe complètement à plat. En s'efforçant d'insérer toutes les scènes clefs de la phase 1 dans une histoire assez différente, les scénaristes ont enlevé toute intensité dramatique aux scènes cultes du manga et ont même réussi l'exploit de rendre certaines d'entre elles invraisemblables. Et si, en tant que fan de Gantz, je trouve cela ridicule, je me dis que ce sera encore pire pour ceux qui découvriront le manga après le film et pour qui la majeure partie du manga aura été "ruinée".

Certes, je prends sans doute cela un peu trop à cœur. Mais quand je vois que l'une des meilleurs surprises et l'une des meilleurs scènes du manga est complètement gâchée parce que les scénaristes osent comparer, grosso-modo, Gantz, au lapin blanc à cours d'énergie d'une célèbre publicité Duracell, la pilule est très très difficile à avaler. Et ce n'est pas en donnant les pouvoirs de Spiderman à Kurono ou en collant des bruits de sabre laser lors des combats au katana que ce 2ème film remontera dans mon estime. Surtout que scénaristiquement, c'est guère mieux. Entre des missions sans queue ni tête (si quelqu'un a compris pourquoi Taé était une cible dans le film, qu'il n'hésite surtout pas à m'expliquer!), l'existence d'une mini sphère complètement ahurissante et une fin très Walt Disney, on se dit que ce deuxième opus n'aura finalement pas apporté grand chose de bien.



Conclusion : Si vous n'avez pas aimé les films, ne rejetez pas le manga pour autant! Les deux sont très différends et le manga, quoi que vous ayez pu lire sur les derniers chapitres, reste une très bonne lecture.

Note finale :
Pour les fans de Gantz :

Pour ceux qui n'ont pas lu le manga :

Informations complémentaires :

- De nouveaux personnages font leur apparition. Yamada Takayuki joue le rôle de Masamitsu Kurumada, un jeune homme qui enquête sur les différents mystères de Gantz (une sorte de Kikuchi donc). Ayumu Itou, quand à elle, incarne Eriko Ayukawa (un mélange entre Sadako et Reika).
- Le film a une fin inédite par rapport au manga et à l'anime.
- A l'instar du jeu-vidéo, les vampires sont également présents.