Titre

Tout comme la sphère de Gantz, les armes ne ressemblent en rien aux armes que l'on peut trouver sur Terre. Très avancé technologiquement, les munitions sont illimitées et les armes n'ont pas besoin d'être chargées.

Les armes :

Le X-gun :
Le X-gun est l'arme de prédilection chez les nouveaux Gantzers. Si l'arme est facile à utiliser, son mode de fonctionnement est un peu plus complexe. Lorsque l'utilisateur appuie sur la gâchette, l'énergie s'emmagasine au niveau du canon et les parties extérieures du X-gun s'écartent afin de refroidir l'arme. Quand suffisament d'énergie a été accumulée, la charge se téléporte vers le point ciblé (c'est pour cette raison qu'il y a temps de latence entre le moment où l'on appuie sur la gâchette et le moment de l'impact) tout en pénétrant la matière. La cible explose alors de l'intérieur. Néanmoins, le point ciblé doit avoir un volume suffisament important sinon l'explosion aurait lieu à proximité du canon, lors du contact avec l'air.
Malgré sa petite taille, la puissance de feu du X-gun n'est pas des moindre. De plus, une petite molette située à l'arrière permet de varier l'intensité du tir. Deux gâchettes sont également présentes : celle du haut permettant de viser et celle du bas de tirer. Enfin, dernière fonction de l'arme : les rayons X. A l'arrière de l'arme se trouve un petit écran permmettant de passer sous rayon X tout ce qu'il vous passe sous la main. Cette fonction est généralement utilisée pour repérer les aliens qui se fondent dans le décor.
N.B. : Le nom de X-gun vient de Katô qui l'a baptisé ainsi en raison de sa forme lorsque celui-ci est en activité.





Le X-Shotgun (fusil) :
Arme plutôt réservée aux initiés, celle-ci dispose d'une très grande puissance de feu. Son mode de fonctionnement est identique à celui du X-gun néanmoins, celui-ci dispose de toutes autres fonctions. Pour commencer, une lunette rayon-X customisable (entendé par là qu'elle peut être placée aussi bien à droite qu'à gauche du fusil) disposant d'une portée de plus d'un kilomètre est intégrée au fusil faisant ainsi office de sniper. De plus, le système de verrouillage est bien plus poussé que celui du X-gun. Avec le fusil, plusieurs cibles peuvent être verrouillées en même temps (au moins 7) et être abattues simultanément.





Le Y-gun :
Pistolet très peu prisé par les Gantzers (Katô étant un des seuls à s'en servir), celui-ci dispose de deux fonctions. La première est d'immobiliser l'ennemi grâce à un filet hi-tech qui attache l'ennemi avant de planter dans le sol 3 "pics" pour une immobilisation optimale. La deuxième permet de téléporter la personne prise au piège dans ce filet par une pression simultanée des deux gâchettes. Toutefois, personne ne sait réellement où sont téléportées les cibles. A noter qu'une fois le filet lancé, celui-ci peut suivre la cible grâce à un système de verrouillage.





Gantz sword (le sabre) :
Le sabre se trouve dans une pièce, à proximité de la sphère, ouverte seulement après la transmission d'informations par Gantz sur la cible à abattre. Mais ce n'est pas un simple sabre. La lame est si aiguisée qu'elle est capable de trancher facilement un corps. De plus, celle-ci est très résistante et est allongeable à la guise de l'utilisateur via un petit bouton sur le côté du manche.





H-gun :
Adoptant une forme de H (d'où son surnom non-officiel), la puissance de cette arme nous sera dévoilée par les "Gantzers d'élite" d'Osaka. Arme d'infanterie la plus efficace de Gantz, les dégâts qu'elle provoque sont très impressionants. Néanmoins, sa taille (environ 45cm) et son poids en font une arme peu pratique, empêchant les Gantzers un peu trop menus de s'en servir régulièrement.
Malgré les utilisations répétées de cette arme lors de la mission d'Osaka, son mode de fonctionnement reste encore assez flou. La théorie la plus probable serait que le H-gun fonctionne comme le X-gun à un détail près. Au lieu de faire exploser l'énergie à l'intérieur du corps, une gigantesque pression serait infligée dans un rayon de 5 mètres tout autour de la cible. Néanmoins, ses effets sur les sous-boss de la mission Osaka restent mitigés. Mis nul doute qu'il s'agit de l'arme la plus destructrice du jeu.
N.B. : Cette arme ne se trouve pas dans l'équipement de base. Pour l'obtenir, il faut avoir les 100 points et demander l'arme surpuissante.





Les équipements :

La bombe :
Implantée automatiquement sur le cerveau de chaque Gantzer, ce petit gadget est une sorte de garde-fou. En mission, cette petite puce (qui est aussi une bombe) indique immédiatement à Gantz si un chasseur sort de la zone limite. Si cela arrive, Gantz déclenche alors la bombe, réduisant en bouillie la tête de la personne. En dehors des missions, la puce fonctionne sûrement comme un émetteur, enregistrant le moindre geste des Gantzers et prêt à détecter le moindre faux-pas (c'est à dire : la révélation au public des infos concernant Gantz).
N.B. : D'après ce que l'on a pû voir dans la mission Osaka, la puce émettrait un signal. Signal que certains aliens sont succeptibles de percevoir. Néanmoins, les Martiens Ogre nous ont montré qu'ils pouvaient également capter ce signal et les retransmettre sur leurs téléphones portable.





La combinaison :
Lors de leur première arrivée dans la chambre de Gantz, une combinaison faîtes sur mesure est mise à disposition pour chacun des Gantzers. Elles se trouvent à l'intérieur d'une petite malette avec inscrit, sur le dessus, le nom de la personne à laquelle cette dernière est destinée. Selon Nishi, une combinaison ne fonctionnera pas si un autre porteur la revêt.
Si Gantz met ces tenues à disposition, ce n'est pas pour rien. Porter cette combinaison accroît la résistance physique et la force de son porteur grâce à un liquide spécial. Toutefois, les ressources de la combinaison peuvent s'épuiser et celle-ci ne sera alors plus d'aucune utilité. De même, une simple pression sur les capteurs de la partie supérieure de la combinaison permet d'évacuer le liquide présent dans la combinaison rendant la combinaison inutile. Mais à chaque téléportation, Gantz restaure les combinaisons.
N.B. : Un holster attachable à la cuisse peut être ajouté permettant de ranger un X-gun, un fusil ou même le sabre.





Le contrôleur :
Ce gadget, pourtant très utile, n'est que très peu utilisé par les Gantzers. Il offre 3 fonctions. La première est inhérente aux règles de Gantz. Via le pad disposé le côté, les Gantzers peuvent afficher sur l'écran centrale le périmètre délimité pour chaque mission ainsi que le temps restant. La deuxième fonction permet d'indiquer la position de toutes les cibles. Enfin, dernière fonction et certainement la plus utile, le contrôleur permet au Gantzer qui le porte de changer de fréquence et donc de devenir invisible par simple pression d'un bouton.
Grâce à sa lanière, le contrôleur peut être raccordé à la combinaison.





La Gantz Bike :
Avec son design futuriste, cette moto sort de l'ordinaire. Prévue pour deux personnes (une qui conduit, l'autre qui tire sur les ennemis à l'arrière) cette moto s'avère finalement peu pratique par sa taille imposante et n'est donc que très peu utilisée par la Tokyo Team malgré sa rapidité. En revanche, les Gantzers d'Osaka s'en servent fréquemment, ceux-ci se moquant bien des dégâts qu'ils peuvent causer en ville.





La super-combinaison :
Dotée d'un arsenal incroyable et accroissant davantage les capacités du porteur, cette combinaison se porte par dessus la combinaison habituelle octroyée par Gantz. Une arme à feu est intégrée dans la paume de ses mains. Les tirs ont un effet similaire à ceux d'un shotgun mais ne subissent aucune latence ce qui permet de procéder par salves lorsque l'on veut faire le ménage rapidement. En outre, des lames sont situées au niveau de ses coudes. Visiblement du même effet que les katanas, elles ne demeurent pas moins utiles en cas de combat rapproché. Enfin, il semble également possible de lancer des fumigènes par la simple volonté du porteur ce qui peut s'avérer particulièrement intéressant pour faire diversion et ainsi fuir ou porter l'estocade finale à l'adversaire...
Précieuse par ses capacités offensives, cette combinaison l'est aussi en tant que lien entre le gantzeur et le mecha dont le contrôle dépend des fils la reliant au mecha. Et on peut gager sur le fait que Gantz n'est pas suffisamment généreux pour livrer ces deux éléments ensembles. Aussi faut-il sans doute prévoir de s'installer un bon moment dans la chambre si l'on souhaite jouir pleinement de ces armes qui nous réservent peut-être encore quelques surprises.





Le Mecha :
De la taille d'un building de huit étages, le mecha de Gantz est semblable à ce que l'on peut voire dans la majorité des films et romans de science-fiction. Cet androïde accueille dans sa tête son occupant. D'un point de vue technologique, il semble aussi évolué que la combinaison des Gantzeurs et peut également devenir invisible. De plus, ce mecha aurait une fonction "scan" lui permettant d'analyser l'anatomie des créatures adverses. Malgré le fait qu'il s'agisse probablement de l'arme la plus puissante de l'arsenal proposé par Gantz, elle n'est pas indestructible et ne peut encaisser qu'un nombre limité de dommages. Les conditions pour acquérir cette arme sont encore inconnues mais si son coût en points est proportionnel à son incroyable puissance, il faut sans doute accumuler quelques centaines de points pour pouvoir en profiter.





L'appareil volant :
Comme le laisse suggérer son apparence, il s'agirait plus vraisemblablement d'une évolution de la Gantz Bike. Cette engin permet de voler (jusqu'à une altitude maximale inconnue pour le moment) et sa maniabilité semble optimale si l'on en croit la démonstration faite par Oka.



Autre équipement :

Le scanner :
Durant la mission d'Osaka, nous avons pû voir un Gantzer, Kyou pour être précis, avec un équipement assez spécial. A savoir: un appareil photo numérique et un pc portable. Jusqu'à là, rien d'extraordinaire me direz-vous. Mais là où ça devient intéressant, c'est que ces deux appareils lui permettent de connaître les points des aliens attribués par Gantz ! Explication. Comme vous pouvez le voir sur les images, l'appareil photo, qui est relié en USB au pc portable, est apposé à l'arrière du X-gun, sur l'écran qui permet de passer aux rayons X les objets. En pressant la gâchette supérieur du X-gun (celle qui sert à verrouiller la cible), les données sont envoyés à l'ordinateur. Il suffit alors d'appuyer sur "Entrée" pour connaître les points que rapportent une cible. Bien entendu, tout cela soulève un bon nombre de questions à commencer par : comment cela est-il possible ? Le matériel de Kyou sous-entend que quelqu'un a réussi à pirater Gantz (Gantz est branché en wi-fi ? Relié à internet ? Des ports usb sont présents dans la sphère ?). Mieux encore, que Gantz n'est qu'un ordinateur supra-évolué...